Douleur - Prise en charge

La douleur nous concerne tous

Fausses idées sur la douleur :

  • La douleur est normale à l’hôpital. FAUX !
  • La douleur n’est ni normale, ni utile, pas plus à l’hôpital qu’ailleurs! VRAI !
  • La morphine rend toxicomane. FAUX !
  • Tant qu’il existe une stimulation douloureuse, les médicaments antidouleur, y compris la morphine, ne présentent aucun risque de toxicomanie. La dépendance existe lorsque les médicaments sont pris quand il n'y a pas de douleur. VRAI !
  • Les bébés, les enfants et les personnes âgées ressentent moins la douleur. FAUX !
  • La douleur existe à tous les âges avec la même intensité. Seule l’expression est différente. VRAI !
     

Comment mesurer votre douleur ?

Au centre Hospitalier de Luxembourg, nous vous proposons deux méthodes simples pour mesurer rapidement votre douleur et ainsi faciliter sa prise en charge.

L’E.V.A. ou échelle visuelle analogique « le thermomètre de la douleur » :

C’est une réglette qui, comme un thermomètre, permet de mesurer l’importance de votre douleur.

L’échelle numérique :
Elle consiste à attribuer une note à votre douleur comprise entre 0 et 10.
 
D’autres méthodes :
Des grilles d’évaluation sont utilisées pour les bébés, les petits enfants, les patients inconscients et les patients à handicap mental.
 

Décrivez-nous votre douleur :

  • Dites-nous vous avez mal !
  • Dites-nous quand vous avez mal !
  • Dites-nous comment vous avez mal !

Le rôle de l’équipe hospitalière est de vous écouter afin d’assurer la meilleure prise en charge de votre douleur.

Vos remarques sont très importantes :

  • Dites-nous si le traitement que vous recevez est efficace 
  • Dites-nous combien de temps il a mis pour agir
  • Dites-nous combien de temps il vous a soulagé
  • Dites-nous quand la douleur réapparaît
  • Dites-nous si des effets désagréables surviennent

N’attendez pas que la douleur devienne trop intense, il sera alors plus difficile de la calmer.

Vous êtes un partenaire indispensable dans la prise en charge de votre douleur!
 

Nos moyens pour soulager votre douleur :

  • Les médicaments

Il existe de nombreux médicaments. Le médecin prescrira celui qui est le plus adapté à votre douleur.

  • Les moyens non-médicamenteux

L’application de compresses chaudes ou froides, les positions de confort, l’aménagement de plages de repos et d’autres méthodes comme la relaxation, la réflexologie, la musicothérapie, la sophrologie, l'aromathérapie.
 

Vos moyens pour soulager votre douleur :

Relaxez-vous, respirez lentement et profondément. Acceptez le soutien de votre famille et de vos amis. Gardez-vous du temps pour vous reposer dans le calme.

Distrayez-vous grâce à la lecture, la télévision, le tricot, les mots croisés ... Ecoutez la musique qui vous plaît.

« La douleur est une expérience physique, émotionnelle, individuelle et personnelle. Elle est ce que la personne douloureuse affirme ressentir. »