Le CHL, unique hôpital au Luxembourg à être accrédité par la JOINT COMMISSION INTERNATIONAL (JCI)

 

Depuis juin 2018, le Centre Hospitalier de Luxembourg est le premier hôpital au Luxembourg à avoir obtenu l’accréditation Joint Commission International - JCI.

  • 750 hôpitaux accrédités JCI dans le monde, dont une centaine d’hôpitaux universitaires.
  • Notre taux de conformité = 98%

Cette accréditation est une reconnaissance internationale attribuée par un organisme américain pour la qualité et la sécurité de la prise en charge du patient.

Avec ce label de qualité, le patient et sa famille savent qu’ils ont choisi un hôpital qui améliore constamment la qualité, la sécurité et l’efficacité de ses services.

Lors de la visite d’accréditation qui s’est déroulée en juin 2018, quatre experts américains ont vérifié la conformité de nos pratiques de soins avec les normes internationales de qualité et de sécurité des patients.

Ils ont visité les quatre sites du CHL, rencontré plus de 300 personnes (décideurs, professionnels, indépendants, patients) et vérifié plus de 1.100 critères.

Pour le CHL, être accrédité JCI signifie la reconnaissance du travail de grande qualité accompli, au quotidien, par l’ensemble des collaborateurs de l’hôpital.

Pourquoi le CHL a-t-il opté pour le modèle JCI pour son accréditation, quels critères ont été évalués, et plus concrètement quelle est la vraie plus value de cette accréditation pour le patient et sa famille ?


L’accréditation, c’est quoi ?

L’accréditation est une méthode d’évaluation externe, réalisée par des experts indépendants selon des normes internationales consignées dans des référentiels spécifiques.

Ces normes concernent autant les soins prodigués aux patients que l’organisation et la gestion de l’hôpital.

C’est une démarche volontaire de l’hôpital qui vise à améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients.

Le CHL a entamé le processus d’accréditation JCI dès 2015, processus inscrit dans la culture de qualité et de reconnaissance de l’établissement, puisque le CHL dispose déjà de plusieurs reconnaissances externes pour certains de ses services médicaux (p.ex. certifications ISO pour les services de dialyse, de sénologie, de stérilisation, les laboratoires de biologie et le Centre National Pet).


Pourquoi avoir opté pour le modèle JCI ?

Le CHL a choisi JCI car il s’agit du principal organisme mondial d’accréditation pour évaluer de manière transversale la qualité et la sécurité des patients.

JCI se distingue par son approche globale en englobant tous les départements, services et pratiques de l’hôpital et place réellement le patient au centre des préoccupations


Quels sont les principaux domaines examinés ?

Pour être reconnu comme hôpital JCI, un hôpital doit respecter plus de 1.100 points de mesure JCI relatifs à la sécurité et à la qualité des soins des patients.

Les critères évalués concernent les soins au chevet du patient, mais aussi la gestion et l’organisation, incluant notamment les droits du patient et des familles, la gestion des médicaments, la sécurité des infrastructures, la qualification et la formation du personnel, et aussi la gouvernance et la recherche pratiquée à l’hôpital.

1.100 critères/éléments contrôlés.


Comment JCI tient-il compte de la sécurité du patient ?

Chaque collaborateur de l’hôpital doit connaître les objectifs de sécurité pour les patients et sa tâche pour fournir les meilleurs soins dans les conditions les plus sûres.

Pour ce faire, des processus de soins et des procédures clairement définis et uniformes sont utilisés dans tous les services et harmonisés au niveau institutionnel.

Objectif de sécurité patient à atteindre = 100%

Les collaborateurs du CHL sont formés en permanence pour atteindre cet objectif.

Quelques exemples :

  • L’identité de chaque patient est vérifiée à chaque étape pour contrôler qu’il est bien le destinataire des soins, examens, analyses et traitements effectués.
  • Chaque patient reçoit les explications relatives à sa prise en charge dans une langue et d'une manière compréhensible afin qu’il devenir partenaire actif dans son parcours de soins.
  • Un plan de soins pluridisciplinaire personnalisé doit être établi pour chaque patient afin de répondre à ses besoins et en tenant compte de sa sécurité.
  • Certains patients sont considérés à « haut risque » , en raison de la nature critique de leurs besoins, de leur âge ou de leur état de santé. Ils doivent bénéficier d’examens spécifiques, de compétences spéciales, de technologies médicales et de plans de soins adaptés.
  • Pour sécuriser au maximum l’administration des médicaments, des doubles contrôles des prescriptions sont mis en place.
  • Des contrôles concernant la sécurité et l’hygiène des infrastructures sont systématiques et coordonnés entre différents services de support comme le service technique, le service de sécurité au travail et l’unité de prévention des infections nosocomiales.
  • Les qualifications des professionnels de santé et des médecins sont vérifiées à la source (école, université) pour garantir les compétences.
  • La commission administrative s’engage dans un suivi trimestriel détaillé du programme qualité et sécurité de l’établissement.
  • Le respect des règles de confidentialité et de protection des données personnelles.

Comment s’est déroulée l’accréditation ?

Mettre en œuvre ce processus a demandé un effort collectif constant, de la Commission administrative, du management, de l’ensemble du personnel, jusqu’aux partenaires externes.

  • 1 219 collaborateurs formés.
  • 7 450 heures de formation.

L’audit d’accréditation s’est déroulé au mois de juin 2018 avec quatre auditeurs JCI (deux médecins, un soignant et un gestionnaire) pendant une semaine. Ils ont contrôlé l’exhaustivité des procédures écrites, sont allés sur le terrain vérifier leur diffusion et leur diffusion et leur application.


Une accréditation n’est pas une finalité. Et la suite ?

Accrédité en juin 2018, le CHL dispose de son accréditation pour une durée de trois ans, période après laquelle il sera de nouveau évalué. Cette réévaluation sera basée sur des critères qui auront évolué en fonction des progrès de la science et des techniques de la santé. L’hôpital devra donc persévérer dans ses efforts en matière de qualité de ses services.

Le CHL s’est engagé dans une dynamique qui continue après l’accréditation, il n’y a aucun relâchement. Le plan annuel de formation et les audits réalisés en interne sont autant de moyens mis en place afin que l’hôpital puisse poursuivre son processus d’amélioration sur le moyen et long terme.


« Pour le CHL, être accrédité JCI signifie la reconnaissance du travail de grande qualité accompli, au quotidien, par l’ensemble des collaborateurs de l’hôpital.

C’est aussi un engagement d’amélioration en continu de nos pratiques, dans le but de sécuriser nos soins et d'augmenter la satisfaction et la confiance de nos patients ».

 

Dr Romain Nati

Directeur général du CHL.