La préparation colique en vue d'une coloscopie

PRÉPARATION COLIQUE EN VUE D’UNE COLOSCOPIE

Vous avez un rendez-vous pour une coloscopie. La réussite de l’examen dépend de la bonne préparation de votre côlon. Nous vous recommandons de suivre scrupuleusement les conseils que vous trouverez dans ce document concernant le régime alimentaire et la préparation à boire afin de passer, dans votre propre intérêt, un examen dans les meilleures conditions de visibilité.

Il existe plusieurs produits pour la préparation colique en vue d’une coloscopie. D’après l’expérience des gastro-entérologues, le type de préparation proposé (lavage au polyéthylène glycol = PEG) constitue le meilleur compromis entre la tolérance du produit d’une part et la qualité de la préparation d’autre part.

 

POLYETHYLENE GLYCOL (PEG) : CARACTÉRISTIQUES ET
MODE D’ACTION

L’agent actif est un macrogel qui agit comme un laxatif osmotique. Il contient, en plus, des électrolytes (=sels) responsables du goût salé. Les électrolytes servent à éviter de perdre du sodium, du potassium ou de l’eau lors de la préparation intestinale. Ces sels n’ont pas d’effet notable sur la tension artérielle.

Le macrogel est une substance inerte qui passe à travers les intestins sans qu’elle ne soit absorbée dans le corps. De ce fait, il peut être utilisé même en cas de légère insuffisance rénale ou cardiaque compensée. En cas de doutes, demandez conseil à votre médecin de confiance.

 

COMMENT SE PRÉPARER POUR UNE COLOSCOPIE ?

1) Régime alimentaire pauvre en résidus à suivre 5 jours avant l’examen:

  • Ne plus manger d’aliments contenant des fibres, des céréales ou des graines/pépins. En effet, durant l’examen, ces résidus risquent de boucher le canal d’aspiration de l’endoscope. L’examen peut être amené à être arrêté dans ce cas.
  • Sont donc interdits: les fruits et les légumes (cuits et crus) et particulièrement ceux qui contiennent des pépins comme les tomates, les kiwis, les raisins, le concombre, les fruits rouges etc...De même, évitez les aliments qui contiennent des graines comme le muesli, le pain complet ou des confitures contenant des graines (framboises, mûres, figues, ...).
  • Sont autorisés: les viandes blanches, les poissons, les œufs, le pain blanc, les pâtes, le riz blanc, les pommes de terre ainsi que tous les produits laitiers (lait, fro- mages, yaourts).

2) Régime alimentaire la veille de l’examen:

  • Vous pouvez prendre des repas légers sans produits céréaliers: bouillon clair, pain blanc avec du fromage blanc nature, des biscottes, des confitures en gelée, du miel, du riz blanc, des nouilles, du yaourt nature, des puddings.
  • Vous pouvez boire uniquement du café, du thé, de l’eau non gazeuse.
  • Eviter les jus de fruits avec de la pulpe.

3) Préparation par un lavage intestinal:

  • La prise du polyéthylène glycol varie en fonction de l’heure prévue de l’examen: examen prévu le matin ou l’après-midi.
  • Dès le début de la préparation: vous ne devez plus manger ni prendre de médicaments avant ni durant la préparation. Ces médicaments seraient rendus inefficaces car ils n’auront pas le temps d’être résorbés dans le tube digestif.
  • Prenez vos médicaments 2 heures avant le début de la préparation ou 2 heures après avoir terminé la pré-paration.

 

Examen réalisé le matin: prise fractionnée de la préparation

  • La veille: dissolvez chaque sachet de préparation dans un litre d’eau non gazeuse. Commencez à boire cette dilution vers 17h00 la veille de l’examen. Vous devez boire les 3 litres (trois sachets dissous) entre 17h00 et 20h00. Nous vous conseillons de boire 250 ml de produit chaque quart d’heure. Généralement le passage des selles débute après 1 à 2 heures et prend 4 à 5 heures en fonction de la durée à laquelle vous aurez bu les 3 litres. Restez à proximité des toilettes et protégez la peau des fesses par une crème pour les mains afin d’éviter les irritations occasionnées par le passage répété des selles. En commençant à boire vers 17h00, votre préparation sera terminée vers 22h00. Cela vous permettra de passer une nuit tranquille sans perturbation intestinale. Pour des questions d’organisation, vous pouvez commencer votre préparation plus tard mais le début de votre nuit risque d’être perturbé.
  • Le jour de l’examen: buvez le dernier litre de préparation et prévoyez de le terminer 3h00 avant l’heure de rendez-vous prévu. Cette préparation permet d’éliminer le reste des selles de la nuit.

 

Examen réalisé l'après-midi: prise non fractionnée de la préparation

Dissolvez chaque sachet de préparation dans un litre d’eau non gazeuse (4 litres au total).

Vous commencez à boire cette préparation à partir de 8h00 du matin et finissez vers 12h00. Nous vous conseillons de boire 250 ml de préparation tous les quart d’heure.

Généralement le passage des selles débute après 1 à 2 heures et prend 4 à 5 heures en fonction de la durée à laquelle vous aurez bu les 4 litres. Restez à proximité des toilettes et protégez la peau des fesses par une crème pour les mains afin d’éviter les irritations occasionnées par le passage répété des selles. 

 

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES POUR AMÉLIORER VOTRE TOLÉRANCE AU PRODUIT

  • La préparation est plus agréable à boire si elle est bien froide. Préparez-la à l’avance et mettez-la au réfrigérateur quelques heures avant de commencer à la boire.
  • La préparation a un goût salé/vanillé qui peut vous déranger. Vous pouvez y ajouter des sirops (fraise, grenadine, menthe, citron, ...) afin de la rendre plus agréable.
  • Vous pouvez masquer le goût en suçant des bonbons avec de fortes saveurs (ex : Ricola, Fisher- man’s friend, ...)
  • Si vous avez des nausées, fractionner l’intervalle entre les prises de la préparation. 

 

VOUS AVEZ DES QUESTIONS?

Quels que soient les problèmes rencontrés avant ou après l’examen, vous devez en parler à votre médecin qui reste à votre disposition pour répondre à vos questions et vous donner les précisions nécessaires.

Vous pouvez nous contacter pour toutes questions relatives à cet examen au : +352 4411-6475 de 7h30 à 16h00.

Un soignant du service sera à votre disposition.