Journée mondiale du diabète: Le CHL se mobilise pour informer et dépister le public

 

Lundi 14 novembre 2016, de 10h00 à 16h00, sites HALL CHL Centre / CHL Maternité / CHL KannerKlinik

 

A l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète, organisée le lundi 14 novembre 2016 par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et en collaboration avec l’Association Luxembourgeoise du Diabète (ALD), le CHL se mobilise pour dépister et informer le grand public. 

Différents stands d’information et ateliers thématiques seront proposés par l’équipe pluridisciplinaire de la Clinique du Diabète (adulte-enfant), en collaboration avec la Clinique du Pied Diabétique, la Clinique du Sport, la Clinique de l’Hypertension Artérielle, la Clinique de la Ménopause afin de/d’ :

  • renseigner sur les risques et signes précurseurs du diabète chez l’adulte, l’enfant et chez la femme enceinte
  • faire connaître les missions de l’équipe pluridisciplinaire de la Clinique du Diabète du CHL
  • conseiller sur l’équilibre alimentaire
  • informer sur la prévention et la prise en charge du pied diabétique
  • permettre un dialogue entre  les différents intervenants et le public dans un but de conseil et d’orientation
  • faire connaître l’implication du CHL dans la promotion de la santé pour la prise en charge des patients adultes /enfants diabétiques. 

Les stands seront installés dans les halls d’entrée des sites CHL Centre, CHL KannerKlinik et CHL Maternité de 10h00 et 15h00. 

 

Dépistage gratuit :

Durant toute la journée, des tests de dépistage gratuits seront réalisés dans le hall du site CHL Centre.

 

Ateliers thématiques proposés :

  • Cardiologie : prise de la tension artérielle 
  • Diététique : calcul du BMI et éducation diététique 
  • Diabétologie : calcul du risque de développer un diabète et dépistage 
  • Clinique du Diabète : prise en charge du diabète en 2016, prévention des risques, démonstration nouveau matériel, etc...)

 

Le diabète :

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsqu’il y a absence ou défaut de production d’insuline. L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang en la faisant diminuer. Non traité, le diabète se caractérise par une hyperglycémie (élévation du taux de sucre dans le sang), entrainant avec le temps des atteintes au niveau de plusieurs systèmes organiques et notamment les vaisseaux sanguins et les nerfs.

 

ll faut distinguer :

  • Le Diabète de type 1 : Diabète insulino dépendant ou juvénile

Ce type de diabète se caractérise par une absence de production d’insuline suite à une destruction de cellules spécifiques. Les causes restent encore inconnues et en l'état des connaissances actuelles, la maladie n'est pas évitable. 

Suite à cette carence en insuline, on voit alors progressivement apparaître des symptômes: émission excessive d’urine (polyurie), sensation de soif (polydipsie), perte de poids et fatigue. Une administration quotidienne d’insuline est alors vitale.

 

  • Le Diabète de type 2 : Diabète non insulino-dépendant ou diabète de la maturité

Ce type de diabète est caractéristé par une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Des facteurs  environnementaux sont à l’originie de la maladie comme une alimentation déséquilibrée et trop riche ou un manque d’activité physique. 

Les symptômes sont similaires au diabète de type 1  mais sont moins marqués et par conséquent risquent de passer inaperçus.  Catégorisé comme diabète de l’adulte, on le retrouve également chez certains adolescents depuis quelques années. Ce type de diabète se traite, au départ, par un changement de style de vie, des antidiabétiques oraux et éventuellement de l’insuline.

 

  • Le Diabète gestationnel : Diabète apparaissant au cours de la grossesse

Le diabète de grossesse, également appelé diabète gestationnel, est une augmentation anormale du taux de sucre dans le sang qui se produit généralement vers la fin du deuxième trimestre ou au troisième trimestre de grossesse. Le diabète gestationnel est diagnostiqué par un test. Chez la majorité des femmes, le diabète de grossesse disparaît après l’accouchement. Cependant, plus de 20% des femmes ont un diabète de type 2 dans les années qui suivent.

 

Selon L’OMS (organisation mondiale de la santé), 347 millions de personnes seraient atteintes de diabète dans le monde. 3 400 000 personnes décèdent des conséquences liées au diabète : accident vasculaire cérébral (AVC), crise cardiaque, insuffisance rénale, amputation, cécité…. Cette maladie touche les hommes, les femmes, mais aussi les enfants et adolescents. Au Luxembourg, au moins 4,1 % de la population est déjà diabétique (4,65% en Europe, 6% aux Etats Unis et 2,8% dans le monde). Le diabète représente aujourd’hui un réel problème de santé publique ainsi qu’un coût sociétal important. En 2030, le diabète sera la septième cause de décès dans le monde.